Personnages

PROCUREZ-VOUS LE LIVRE!

Laissez-vous ravir par ce récit fantastique! Les témoignages des lecteurs sont unanimes! 

PPRÉSENTATION DES PERSONNAGES

LOREDANA

La petite orpheline et la narratrice de cette histoire. Adorable d’innocence, d’illusions, elle a les cheveux blonds, qu’elle garde longs pour cacher l’horrible cicatrice sur le côté droit de son visage. Une longue cicatrice sur sa cuisse droite lui donne aussi des complexes. Malgré les mauvais traitements qu’elle subit à l’orphelinat, elle reste pleine d’espoir, aidée, il est vrai, par l’amitié précieuse de Violeta et de Vlad. Une fois adoptée, elle use de toute son ingéniosité pour mettre de la nourriture sur la table familiale. Elle la trouve dans les poubelles des «riches» . Son ingéniosité, sa débrouillardise et sa candeur nous ravissent, de même que son usage enfantin de la langue, qui n’est pas sans rappeler celui du petit Momo, le charmant héros de La vie devant soi, de Romain Gary. La petite Loredana a trouvé, enterrée au pied d’un arbre, une vieille lampe, et elle croit dur comme fer (ou comme étain!) que cet objet a des pouvoirs magiques, comme la lampe d’Aladin. Lorsque sa mère, femme de ménage trop portée sur la vodka, meurt précocement d’un cancer, son père la renvoie, comme une marchandise défectueuse, à l’orphelinat, où un nouveau danger l’attend : l’adoption par des marchands de prostituées ! Heureusement, il y a Violeta et Valentin, qui changeront à tout jamais son destin.

MADAME LUPU

Avec son regard de loup et son nez crochu de sorcière, on dirait la version roumaine de Cruella dans Les 101 dalmatiens ! Madame Lupu dirige d’une main de fer l’orphelinat. Son plus grand plaisir est de tyranniser ses pauvres pensionnaires, de leur infliger injustement des corvées et des punitions. Elle est aussi la complice des marchands qui achètent des enfants pour les revendre à l’adoption internationale ou à la prostitution.

VLAD

Vlad habite le pavillon des arriérés mentaux. Il est mystérieux, inquiétant et beau, malgré le manteau bizarre qu’il porte même l’été et ses incisives plus longues que la moyenne. Ce détail lui a valu le surnom de Vlad, comme le comte… Vlad Dracula, dont le château, selon la légende, se trouvait dans le nord de la Roumanie, en Transylvanie. Beaucoup de surveillantes et de pensionnaires le craignent, car on raconte qu’il peut mordre, et sucer le sang de ses victimes jusqu’à ce que mort s’ensuive. Il lit tout le temps, mais tourne son livre à l’envers dès qu’il croit avoir des témoins. On le dit autiste : il est génial ! C’est lui qui enseigne à Loredana à lire précocement, et il lui fait des prédictions étonnantes en observant le mouvement des nuages dans le ciel ou leur reflet dans un mystérieux bol d’eau.

VIOLETA

Violeta habite dans le pavillon des grands et devient vite la grande amie de la petite orpheline. Instruite par sa méfiance des adultes, vu qu’on a tenté de l’agresser sexuellement dans sa famille, elle protège Loredana, et lui révèle la triste et tragique vérité sur son passé. Rusée, habile comme une magicienne, elle mettra au point une mise en scène incroyable pour permettre à son amie de s’évader de l’orphelinat et, surtout, d’échapper aux griffes des marchands qui veulent l’adopter pour la vendre comme prostituée.

VALENTIN

Jeune garde de la Securitate, la police politique secrète du régime de Ceausescu, il est beau, jeune, intense et inquiétant. Loredana et lui ont un coup de foudre dès le premier instant où ils se voient, alors qu’ils sont encore très jeunes. Ils se retrouvent plusieurs années plus tard comme par un heureux hasard (un autre!) alors que la révolution roumaine fait rage et que tout peut basculer dans un sens ou dans l’autre. Grâce à lui, Loredana s’enfuit de Roumanie et arrive à Paris la veille de Noël. C’est là que commencera véritablement sa nouvelle vie.

MME BOBESCO

C’est une des surveillantes de l’orphelinat, mais contrairement aux autres, elle  du cœur.  Elle tente de son mieux de protéger Loredana, et elle est secrètement amoureuse de Vlad, car elle a découvert son secret.